dimanche 3 février 2013

Jingle Berks









     Il n'est plus questionne de sauver le monde, dixit el telephone. Il n'est même plus amusant d'espérer en quelque philanthrope alien ou quelque cybersagesse qui le sauverait, ce monde. On a prié beaucoup les astéroïdes, en vain. Et même si quelques séïsmes et tsunamis se sont gentiment joints à nos efforts, le résultat reste modeste : à part les charniers épars, hormis les membres démis, au mieux un carnaval d'organes surnuméraires autour des centrales : moi je dis bof ! Désormais, je mise sur les rétrovirus et autres microbabioles. Dans ce sens, j'ai confectionné ce jingle minimaliste pour un blog consanguin. Une manière comme une autre de relancer la vieille boîte à musique qui se désentraillera dans ce nulle-part.




Blocus Retroviruss by dj.PESSOA








 

1 commentaire:

  1. Rétrovirus ? Mais ça pue pas un peu du cuss, ça ?

    RépondreSupprimer

Qu'enfin quelqu'un me quelque parte :